En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte Plus d'info

Séances du Conseil Municipal

Laurent Tremblet, candidat désigné par l’Assemblée générale du Parti Démocrate Chrétien (PDC) de Meyrin-Cointrin comme Conseiller administratif lors des élections municipales de 2020.

Il a tout de suite su imposer son style fait de l'autorité et de la souplesse qui conviennent à l'exercice de cette haute fonction.

Il a déjà eu l’occasion à deux reprises par le passé de présider le Conseil, en 2010-2011 et 2012-2013. Hormis de devoir présider la dizaine de séances plénières tout au long de l’année, il représente également le Conseil municipal lors de nombreuses obligations, vernissages, inaugurations et auprès des clubs sportifs et associations communales en répondant à leurs invitations.

Le PDC de Meyrin-Cointrin est heureux de le voir ainsi nanti de la confiance de ses collègues. Nul doutes qu'il exercera son mandat avec dynamisme et compétence, des qualités qui vont l'aider et le préparer aux échéances suivantes de sa carrière politique.


A Meyrin, le Conseil municipal c'est:

  • 33 élus
  • 6 groupes politiques (PS, Vert, PDC, PLR, UDC et MCG)
  • 6 sièges pour le PDC
  • Il se réunit à la Ferme de la Golette


Les prochaines séances:

  • 30 avril 2019 - Présentation des comptes 2018
  • 21 mai 2019 - Vote des comptes 2018
  • 18 juin 2019


Les séances ont lieu de 18h30 à 23h00. Le public est le bienvenu!
  • Conseil municipal du 12 mars 2019

    publié le mercredi 20 mars 2019

    Cette deuxième séance de l’année 2019 fut rondement menée par son président PDC Laurent Tremblet et a été caractérisée par un appui total de notre parti à des thématiques proches des attentes et besoins des Meyrinois – es.

    La séance du Conseil municipal s’est ouverte avec un premier point lié à la nouvelle Loi sur la laïcité votée et acceptée par le peuple le 10 février 2019 dernier. Elle est entrée en vigueur ce 12 mars et concerne notre Commune, de par la présence dans notre hémicycle d’une représentante du parti des Verts, de confession musulmane. Face à un sujet potentiellement émotionnel, le Président du Conseil municipal, Laurent Tremblet a rappelé les articles de loi mais n’a pas souhaité ouvrir la discussion. Le bureau a toutefois autorisé le groupe des Verts de faire part de sa position.

    Deux délibérations ont été acceptées. La première concernait la création d’un groupement intercommunal pour le bâtiment la « Ruche », situé aux Grandes-sur-Salvan en Valais. Connu d’un grand nombre de jeunes Meyrinois -es, ce lieu, qui a accueilli de nombreuses colonies de vacances, est dans un état de vétusté qui demande de lourds travaux afin de permettre la poursuite de ses activités. Grand-Saconnex, Pregny-Chambesy, Versoix et Meyrin, propriétaires de ce bâtiment, ont choisi de se partager à part égale le montant total de la rénovation. Notre Conseillère municipale, Yolande Boccard, a pris la parole pour le groupe PDC et a défendu avec enthousiasme la subvention d’investissement destiné à la rénovation de ce bâtiment, afin de permettre encore longtemps à notre jeune population d’en profiter. Cette délibération a été acceptée à l’unanimité du Conseil municipal.

    La deuxième délibération concernait l’ouverture d’un crédit de construction destiné à la réalisation d’équipements prévus dans la 2ème phase du projet de valorisation du Jardin botanique alpin. La position du PDC Meyrin-Cointrin, défendue par Arthur Rimenay, soutient les travaux qui doivent être encore entrepris afin de finaliser les derniers aménagements de notre Jardin, notamment celui en lien avec l’extension du réservoir d’eau actuel pour permettre un arrosage optimum des nouvelles nombreuses plantes. L’objectif est double : faire des économies et palier aux manques liés aux fortes chaleurs et sécheresse que la Commune a connues ces dernières années. Cette délibération a également été acceptée à l’unanimité par les membres du Conseil municipal.

    Pour terminer, une résolution proposée par le Conseil administratif, dont fait partie notre CA Jean-Marc Devaud, visant à formaliser un programme communal culturel et sportif complémentaire à la construction par l’Etat de Genève d’un établissement d’enseignement secondaire II, sur le site de la Gravière, a été débattue. Dans le cadre de la construction de cette nouvelle école, il est apparu important pour la Commune de profiter de cette chance pour accompagner le développement d’un programme sport et culture, via des salles de gymnastique adaptées et qui réponde aux nombreuses attentes de la population, nos clubs sportifs et associations culturelles. Arthur Rimenay, qui a pris la parole sur ce sujet, a soutenu avec force cette fantastique opportunité qui nous est offerte avec cette construction étatique.

  • Conseil municipal du 5 février 2019

    Cette première séance de l’année 2019 fut rondement menée par son président PDC Laurent Tremblet et caractérisée par une forte influence du groupe PDC et son chef Arthur Jimenay.

    Deux résolutions importantes furent traitées. La première concernait le tarif de location des locaux communaux pour les personnes et entreprises privées pour lequel des élus de droite et de gauche demandaient une réduction « d’au moins 50% ». Après de longs débats sur la justification des tarifs demandés, un amendement du groupe PDC par la voix de son chef demanda une réduction « d’un tiers » à faire valoir dès le prochain budget. Cet amendement fut accepté à l’unanimité, ce qui entraîna l’acceptation de la résolution à l’unanimité également.

    La seconde résolution demandait le déplacement des défibrillateurs communaux en libre accès, à l’extérieur des bâtiments. Conscients de l’importance de cette mesure susceptible de sauver des vies, le Conseil s’apprêtait à approuver massivement cette résolution. Par les voix de Athur Jimenay et de Nicolà Squillaci, le groupe PDC proposa un amendement demandant l’organisation d’une formation facultative des conseillers municipaux à l’utilisation de ces appareils, ce qui fut également accepté à l’unanimité, tout comme la résolution finale.

  • Conseil municipal des 20 et 21 novembre 2018

    Au terme d’un débat marathon, selon la Tribune de Genève, un budget équilibré a été voté tard dans la nuit du 21 novembre dernier, après deux soirées animées.

    Budget 2019 de la Ville de Meyrin

    Le groupe PDC a assumé son rôle d’arbitre visant à privilégier les mesures nécessaires au bon fonctionnement de la commune et en rejetant celles relevant plutôt de certaines postures partisanes… Il regrette les heures passées à débattre sur des montants de quelques milliers de francs dans un budget de 118 millions de francs!

    Malgré ces aléas de la politique, le PDC est tout de même satisfait de l’heureuse conclusion de ces très longs débats.

  • Conseil municipal du 16 octobre 2018

    Dans sa séance du 16 octobre dernier, le Conseil municipal de Meyrin a entendu la présentation du budget 2019 par le conseiller administratif PDC Jean-Marc Devaud.

    Ce budget est équilibré (léger excédent de CHF 33'896.-), malgré le fait que la commune ait à faire face à une extension démographique notoire et aux investissements qui l’accompagnent. Ceux-ci se montent à près de 29 millions de francs, financés en gros pour moitié par le patrimoine financier de la commune et pour autre moitié par l’emprunt. Les charges augmentent de 9 millions et les recettes de 4.2 millions. Les conseillers municipaux vont se mettre rapidement au travail afin de pouvoir analyser ce budget et rendre leur validation lors du conseil du 20 novembre prochain. Par ailleurs, le conseil a accepté à l’unanimité une délibération urgente de son président PDC Laurent Tremblet relative à un crédit budgétaire de CHF 20'000.- destiné à apporter une aide en faveur de la population indonésienne touchée par le tremblement de terre et le tsunami des Célèbes.

    Enfin, le conseil a classé sans suite une pétition demandant la création d’un carré musulman au cimetière de Feuillasse. Il a considéré que le fait que toutes les tombes dudit cimetière sont déjà orientées vers La Mecque rendait cette demande superflue et contraire au concept de « vivre et mourir ensemble » propre à la ville de Meyrin.

  • Conseil municipal du 18 septembre 2018

    En ce mardi 18 septembre, le Conseil municipal a pris plus de deux heures de son temps pour débattre de la nécessité d’un vote immédiat pour un crédit de CHF 315'000.- destiné à effectuer une réfection légère de la Maison Mani.

    files/images/20180918_SalleCM_640x360.jpg

    Cette réfection est rendue nécessaire pour accueillir les bureaux de la Sécurité municipale en raison du manque de place à la Mairie et en attendant la construction de la nouvelle Mairie à l’horizon 2024. Cette proposition de notre Conseiller administratif PDC Jean-Marc Devaud est due au fait que les autorisations cantonales ne sont arrivées qu’au cours de l’été et que les travaux doivent être effectués avant la fin de l’année.

    En conséquence, le Conseil municipal s’est mué en commission spécialisée pour saisir les détails techniques de l’opération ! C’est finalement à l’unanimité que l’assemblée a accepté ce crédit, malgré cette procédure inhabituelle, jugée peu démocratique par certains groupes.

    Les autres points à l’ordre du jour, à savoir des délibérations de différentes natures, ont toutes été renvoyées en commission à l’unanimité.

  • Conseil municipal du 19 juin 2018

    Lors de sa séance d 19 juin dernier, Le Conseil municipal a accepté un crédit en vue de rénover et d’aménager un nouveau local de réunion pour les ainés, le Jardin de l’Amitié.

    L’actuel local étant devenu trop exigu, il sera remplacé par un autre, plus grand et mieux équipé, situé également dans le quartier de Champs-Fréchets. Les élus PDC ont soutenu ce projet après avoir refusé des propositions visant à économiser certains équipements jugés superflus par d’autres partis.

    Le groupe PDC a également soutenu deux délibérations autorisant la commune à délivrer des droits de superficie d’une part à une coopérative d’artistes et d’acteurs culturels et d’autre part à la coopérative du Supermarché Participatif Paysan, toutes deux dans le quartier des Vergers.

  • Conseil municipal du 6 février 2018

    Un crédit de CHF 25'000.- en faveur de la population Rohingya réfugiée au Bangladesh.

    Lors de sa dernière séance du 6 février dernier, le Conseil municipal a voté à l'unanimité un crédit de CHF 25'000.- destiné à apporter une aide urgente en faveur de la population Rohingya réfugiée au Bangladesh depuis 2015. Ce sont près de 14'000 réfugiés qui ont dû fuir les persécutions de l'armée birmane et qui vivent dans des conditions précaires dans un pays voisin lui-même très pauvre.