En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte Plus d'info

Programme PDC: Accès à la propriété

Le PDC s’engage en faveur de l’accession à la propriété à des prix abordables, contrôlés par l’Etat, pour la classe moyenne et les jeunes familles!

L’accès à la propriété à des prix contrôlés est aujourd’hui plus que jamais un besoin social, car c’est:
  • le meilleur moyen pour nos jeunes de se prémunir contre l'érosion des 1er et 2ème piliers
  • ne pas payer des loyers «dans le vide»
  • permettre une vraie mixité sociale dans nos quartiers
  • de nouveaux contribuables dans les communes
  • offrir une stabilité de vie
  • pouvoir transmettre le fruit de son travail à ses enfants


A Genève, il n’y a que 18% de propriétaires, alors même que les taux d’intérêt historiquement bas permettraient à la classe moyenne, qui travaille et qui supporte la plus grande partie de l’impôt, d’y accéder.

La zone de développement est un instrument qui permet à l’Etat de contrôler les prix des nouveaux logements construits en propriété par étage (PPE). Il faut donc soutenir les déclassements en zone de développement et augmenter la part de ces logements PPE, à prix contrôlés, afin de satisfaire l’immense demande des familles pour ce type de logements et amener des contribuables dans les communes. Il est urgent d’augmenter la proportion des logements en propriété à prix contrôlés en zone de développement!

Pour renforcer l’accès à la propriété de la classe moyenne et des familles, le PDC soutient très concrètement 3 mesures phares:
  • Introduire de la PPE en pleine propriété dans Praille-Acacias-Vernets (PAV)
    Dans cet immense quartier en pleine mutation qu’est le PAV (140 hectares), dont une grande partie est en main des collectivités publiques, l’occasion doit être saisie d’introduire une part de logements à destination de la classe moyenne et des familles, afin d’augmenter l’offre et favoriser une vraie mixité sociale. La loi cantonale relative à l’aménagement du quartier du PAV doit ainsi fixer une part suffisante de logements en pleine propriété (PPE) à prix contrôlés.
  • Un logement en propriété par étage (PPE), à prix contrôlés par l’Etat, c’est en moyenne 650'000 pour un logement de 100 m2. La banque exigera un revenu mensuel du ménage de CHF 8'500 et CHF 130'000 de fonds propres dont la moitié (CHF 65'000) peuvent provenir du 2ème pilier.
    Calcul sur le simulateur hypothécaire online de la BCGE : https://www.bcge.ch/simulateur-hypothecaire
  • Soutenir les conditions favorables aux déclassements en zone de développement
    C’est en zone de développement, où les prix sont contrôlés, qu’il est possible de construire des logements en propriété (PPE) à des prix accessibles à la classe moyenne. Pour cela il faut obtenir l’adhésion des communes qui accepteront d’accueillir ces nouveaux habitants pour autant qu’une proportion suffisante des nouveaux logements construits soit en propriété (PPE), car cela permettra aussi la venue de nouveaux contribuables.
  • C’est aujourd’hui dans la zone de développement que la majeure partie des logements se construit (70%). Ces trois dernières années, on y a construit en moyenne 55% de logements sociaux (subventionnés), ce qui ne laisse pas suffisamment de logements pour la classe moyenne qui ne peut pas y accéder. C’est également trop pour les communes qui ont besoin de nouveaux contribuables pour financer les besoins d’investissements dans les nouvelles infrastructures (écoles, routes, transports, etc..) nécessaires à la construction de ces nouveaux logements. L’art. 4A LGZD qui fixe la proportion des différentes catégories de logements nouvellement construits, doit prévoir une part suffisante de PPE.
  • Soutenir financièrement les familles souhaitant accéder à la propriété par la création d’un guichet d’information et d’aide à l’accession à la propriété
    Primes d’intérêts, cautionnement de l’Etat (permettant de réduire à 10% le besoin en fonds propres), prêts hypothécaires de l’Etat, exonération fiscale. La classe moyenne doit pouvoir bénéficier d’aides concrètes et efficaces pour accéder à la propriété. La création d’un guichet d’information et d’aide à l’accession à la propriété est indispensable pour permettre aux familles de connaître les aides qui leurs sont offertes et les accompagner dans ce processus le plus tôt possible.
  • Même si certaines d’entre elles doivent être redynamisées, différentes mesures encourageant l'accès à la propriété existent déjà, mais sont aujourd’hui inconnues de la population car aucune promotion n’en est faite par les autorités. Pourtant, l’art. 180 de la Constitution genevoise prévoit que l’Etat encourage l’accès à la propriété. Une véritable campagne d’information à la population de la part de l’Etat doit être faite quant aux possibilités offertes pour la constitution des fonds propres de départ nécessaires à l’acquisition d’un logement.


De manière plus générale, le PDC soutient:

  • La fixation d’objectifs pour que la proportion de propriétaires à Genève (18%) augmente et se rapproche du taux suisse (40%).
  • La lutte contre les logements vides et les sous-locations abusives sur les plateformes de type Airbnb - à l’image de nombreuses villes en Europe - qui privent les familles de logements et participent à la pénurie.
  • La densification du bâti et des grands projets, afin de préserver nos terres agricoles, les zones villas et les espaces verts pour les générations futures.
  • La conception de projets immobiliers pensés autour des espaces verts pour favoriser la qualité de vie. L’assouplissement des diverses réglementations et pratiques administratives, afin d’accélérer les procédures d’autorisation de construire et optimiser la qualité des projets de construction.
  • La construction de PPE dans notre canton.
  • Programme PDC: Accès à la propriété - image n°1